L'hypertension artérielle un mal sournois
logo panier
  • Nombre d'articles : 0
  • Montant T.T.C. : 0.00 €

L'hypertension artérielle un mal sournois


Les complémets alimentaires contre l'hypertension artérielle.
L'hypertension artérielle (HTA) est un mal très répandu puisqu'il affecterait 7 à 10 millions de Français, dont beaucoup de personnes âgées.

 

Il s'agit aussi d'un mal sournois parce que dans la grande majorité des cas, l'HTA ne se manifeste par aucun symptôme et lorsqu'il y en a (...), ils ne sont pas spécifiques de la maladie. Pourtant, les complications de l'HTA sont redoutables. Chez les hypertendus non traités, le risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) est 3 à 5 fois plus grand et le risque d'insuffisance cardiaque, 6 fois plus grand.

Lorsque le coeur se contracte et propulse le sang dans les artères, la pression artérielle atteint son maximum.
Cette pression maximale est dite « systolique ».
Pendant la phase de repos du coeur, la pression artérielle atteint son minimum. Cette pression minimale est dite « diastolique ».

LES FACTEURS DE RISQUE
Parmi les facteurs de risque de l'hypertension, citons :
- la consommation excessive de sel et d'alcool
- le tabagisme
- la surcharge pondérale
- le stress (Attention à ne pas confondre tension nerveuse et tension artérielle ! D'accord, le stress peut faire monter la tension, mais cela ne dure qu'un temps. Une fois le stress passé, la pression redescend à une valeur normale. Par contre, l'hypertension vraie persiste en l'absence de stress. En fait, il faut que la tension soit élevée en permanence pour affirmer qu'une personne est bien atteinte d'HTA. (…)
- la prise de certains médicaments (pilule)
- une prédisposition familiale
- le manque d'activité physique
- le manque de vitamine D.

INTERET ET OBJECTIFS D'UNE SUPPLEMENTATION
Les compléments alimentaires destinés à soigner l'hypertension peuvent être pris en première intention dans les cas de « préhypertension » et d'hypertension légère ou en adjuvant d'un traitement médical, lorsque celui-ci s'impose. L'hypertension légère (stade 1) se caractérise par une tension artérielle systolique entre 14 et 16 et une tension artérielle diastolique entre 9 et 10.

La complémenthérapie poursuivra deux objectifs principaux :
- favoriser la dilatation des vaisseaux (vasodilatation) ;
- influencer le fonctionnement du système rénine - angiotensine (SRA).

ZOOM SUR QUELQUES NUTRIMENTS ET AUTRES SUBSTANCES
Le POTASSIUM : ce minéral peut abaisser efficacement la tension artérielle. Des nutritionnistes anglais ont donné du potassium à un groupe de volontaires en bonne santé, à raison d'1 g par jour pendant six semaines.(…) L'alimentation peut fournir cette dose complémentaire de potassium, à condition de se tourner vers des aliments à la fois riches en potassium et consommables en quantité appréciable, comme les lentilles, la banane, la pomme de terre, l'avocat et les poissons.


Un bon statut en MAGNÉSIUM est indispensable pour corriger un déficit en potassium. Sans magnésium, les cellules ne peuvent pas retenir le potassium.

La VITAMINE C
: un taux élevé de cette vitamine est associé à une diminution du risque d'hypertension.

La VITAMINE D
: les études attestant du lien entre HTA et taux sanguin de vitamine D ne manquent pas. Voici les enseignements de trois études publiées ces derniers mois :
- les hommes sévèrement déficients en vitamine D (< 15 ng/ml) ont trois fois plus de risque de recevoir un diagnostic d'hypertension ;
- en comparant un groupe sévèrement déficient en vitamine D (< 15 ng/ml) avec un groupe dont le statut en vitamine D était optimal (> 40 ng/ml), des chercheurs se sont aperçus que le pourcentage d'hypertendus dans le premier groupe s'élevait à 52 %, alors qu'il n'était que de 20 % dans le second ;
- enfin, le risque d'hypertension systolique s'est révélé quatre fois plus important chez des femmes déjà déficientes en vitamine D, 14 ans auparavant.
L'un des mécanismes d'action de la vitamine D dans l'hypertension réside dans sa capacité à réguler l'expression du gène de la rénine, une hormone sécrétée par les reins. Libérée en excès, la rénine provoque la sécrétion de deux autres hormones, l'angiotensine et l'aldostérone, qui augmentent la pression artérielle de manière significative.

La COENZYME Q10 : beaucoup d'hypertendus sont déficients en coenzyme Q10.

L'ARGININE : cet acide aminé contribue à abaisser la tension, notamment à travers son action vasodilatatrice en tant que précurseur de l'oxyde nitrique (NO), mais son emploi n'est pas recommandé quand on est porteur du virus de l'herpès.

Le CHITOSAN
: pour contrôler l'hypertension, on peut aussi recourir à un oligomère de chitosan extrait du crabe.

L'OLIVIER : cette plante apparaît très souvent dans la composition des complexes phyto-nutrimentaires destinés à soigner l'hypertension.
Tous les détails sur les compléments alimentaires contre l'hypertension artérielle, dans l'article de Didier le Bail page 82 dans Belle-Santé N°137


N'HESITEZ PAS A CONSULTER LE BLOG http://www.belle-sante.net/

 

 

Afficher toutes les actualités

bandeau images