ATTENTION : EN RAISON DE TRAVAUX SUR NOTRE SERVEUR, TOUT ACHAT EST MOMENTANÉMENT IMPOSSIBLE

Miel de Manuka: Un cicatrisant exceptionnel


 

Le miel de manuka. J'ai testé un hôpital taoïste à Pékin. La médecine taoïste est millénaire. Préventive autant que curative, elle a plusieurs cordes à son arc :

acupuncture, qi gong, massages, pharmacopée, diététique, jeûne et émission d'énergie.

Pour connaître tout le programme des soins pratiques à l'hôpital taoïste de Pekin, massages des pieds, qi gong, jeûne, acupuncture lire l'intégralité de l'article de Natalie Georges page 76 dans Belle-Santé N°131

Le miel de manuka
Juillet 2010 : des chercheurs néerlandais publient une étude dans une revue scientifique. Titre de l'étude : « Le miel comme antibiotique : des scientifiques découvrent un composé secret du miel qui tue les bactéries ».

Le composé cité dans l'étude en question est un peptide antimicrobien ajouté au miel par les abeilles : la défensine-1. Naturellement présentes chez l'homme, les défensines jouent un rôle prépondérant dans le combat contre les agents infectieux grâce à leur activité antimicrobienne à large spectre.

Rien ne résiste au super miel !
À l'occasion de cette étude, la défensine-1, associée aux autres composés anti-infectieux du miel, a montré son efficacité sur un panel de bactéries résistantes aux antibiotiques, d'où la confirmation, pour le Pr Zaat, que « le miel ou ses composés isolés pourraient être d'une grande valeur pour la prévention et le traitement des infections causées par des bactéries résistantes aux antibiotiques ».

À votre san...thé !
Le miel de manuka constitue sans conteste l'un des meilleurs miels de qualité médicale disponible sur le marché. Ses vertus remarquables ont été mises à jour en 1982 par le Pr Molan, chercheur à l'Université de waikato (Nouvelle-Zélande).
En langue anglaise, on présente fréquemment cet arbrisseau sous le nom de Manuka tea tree ou Tea tree tout court, cette dernière dénomination prêtant à confusion dans la mesure où, pour nous, Français, Tea tree fait essentiellement référence à l'Arbre à thé (Melaleuca alternifolia), bien connu des adeptes des huiles essentielles.

Plus qu'un miel : un « médicamiel »
Le miel de manuka est de couleur sombre et a une consistance comparable à celle du caramel (un caramel plutôt épais !). Il est commercialisé à l'état brut, sans avoir subi le moindre traitement afin de préserver ses composés les plus fragiles. (…)
Le miel de manuka contient plus de vitamines, de minéraux, d'acides aminés et d'anti-oxydants que la plupart des autres miels.
Ses bienfaits pour la santé découlent de son activité à la fois antibactérienne, antifongique, anti-inflammatoire, anti-oxydante et régénératrice cutanée.

Contexte d'utilisation thérapeutique
Le miel de manuka est capable d'améliorer, voire de solutionner certains problèmes de santé, tant par voie interne qu'externe :
- Voie externe
* plaie simple, plaie infectée, plaie diabétique, ulcère veineux des jambes, escarres, brûlures du 1er et 2e degré, lésions induites par une radiothérapie, cicatrisations difficiles, ampoules, piqûres d'insectes * acné, eczéma, psoriasis, mycoses cutanées, boutons de fièvre.

- Voie interne
* reflux acides, brûlures/douleurs d'estomac, gastrite, ulcère oesophagien, ulcère gastro-duodénal, syndrome de l'intestin irritable, rectocolite hémorragique
* renforcement des défenses naturelles, états infectieux affectant diverses régions de l'organisme : estomac, sphère O.R.L., voies urinaires
* refroidissements, syndromes grippaux, toux, problèmes gingivaux, aphtes, caries.

Un miel promis à un bel avenir en milieu hospitalier
En France, le Pr Bernard Descottes, chef du service de chirurgie viscérale et transplantation du CHU de Limoges, fut un précurseur en employant du miel dès 1984 pour cicatriser des plaies.
Il y a quelques années, à Paris, à l'occasion du 2e Congrès mondial des sociétés de plaies et cicatrisation, fut présentée une étude anglaise de qualité conduite sur 100 patients ayant subi l'ablation d'un ongle d'orteil. Au final, la cicatrisation fut obtenue un peu plus rapidement avec le miel de manuka qu'avec un gel cicatrisant.

Au Christie Hospital de Manchester (Angleterre), des pansements imprégnés de miel de manuka sont désormais préparés à l'intention des patients opérés d'un cancer de la bouche afin de réduire l'inflammation et le risque de contracter un staphylocoque antibio-résistant (MRSA). Toujours dans la même ville, le Manchester Royal Infirmary recourt de manière systématique au miel de manuka pour panser les plaies. Des exemples à suivre !

Encore sceptique ?
Pour ceux qui considéreraient encore avec circonspection l'étonnante efficacité antiseptique du miel de manuka, en voici les 4 secrets :
1. Une faculté à assécher la plaie, qui prive les germes pathogènes de l'eau nécessaire à leur croissance.
2. Une acidité qui entrave le développement des germes pathogènes (le miel de manuka a un pH qui oscille entre 3,2 et 4,5).
3. Une production d'eau oxygénée, certes faible, mais suffisante pour détruire les germes pathogènes.
4. La présence d'une flopée de composés organiques qui agissent en synergie pour détruire les germes pathogènes.

Choisir un miel dont la qualité est garantie
Tous les miels de manuka ne peuvent se prévaloir de la même efficacité thérapeutique. Ceux offrant les meilleures garanties de qualité affichent un indice qui informe de leur niveau d'activité antibactérienne. Il y a une dizaine d'années, l'UMF (Unique Manuka Factor) fut le premier système de mesure du pouvoir antibactérien du miel de manuka à voir le jour. Pour rentrer un peu plus dans les détails de ce système, l'évaluation du pouvoir antibactérien du miel s'effectue sur une échelle allant de 0 à 30 (4). En dessous de 10, le miel n'est pas considéré comme suffisamment actif pour prétendre à un usage médicinal. La fourchette idéale se situe entre 10 et 20. Sauf nécessité d'un traitement de choc, il n'est pas indispensable de recourir en première intention à un miel à UMF égal ou supérieur à 20. Un autre système de mesure est apparu récemment : le MGO, qui indique la teneur du miel en Methylglyoxal, un composé actif antibactérien identifié en 2008 par le Pr Thomas Henle, de l'Université de Dresde (Allemagne). Un miel de manuka MGO avec indice 100+ garantit la présence d'au moins 100 mg de Methylglyoxal par kg. Dans les miels classiques, la concentration en MGO atteint 1 à 10 mg/kg.

Où trouver un miel de manuka de qualité médicale ?
- Le miel de manuka UMF est distribué en France par Comptoirs & Compagnies. Ce miel de manuka se décline en trois versions : UMF 10+, 15+ et 20+.
- Le miel de manuka MGO, quant à lui, est disponible en France depuis peu de temps. Pour l'heure, le miel est à commander auprès de la société au 01 75 91 80 50 ou sur son site commercial : http://www.sorna-life.com
Ce miel de manuka se décline en quatre versions :
- 100+ (plaies légères, brûlures mineures),
- 250+ (idem + troubles digestifs),
- 400+ (pathologies digestives, infections des voies respiratoires, prévention et soin des complications infectieuses des brûlures graves (5), plaies chroniques (6) : ulcère de jambe, ulcère du pied diabétique, escarres),
- 550+ (produit puissant, mais très onéreux à n'employer qu'en cas de nécessité : surinfection bactérienne, déficit immunitaire grave...).

Pour tout savoir sur le miel de manuka, les conseils d'utilisation par voie orale ou cutanée, lire l'intégralité de l'article de Didier Le Bail page 82 dans Belle-Santé N°131


N'HESITEZ PAS A CONSULTER LE BLOG http://www.belle-sante.net/

 

 

Afficher toutes les actualités

bandeau images