Massages aromatiques contre la sciatique
logo panier
  • Nombre d'articles : 0
  • Montant T.T.C. : 0.00 €

Massages aromatiques contre la sciatique


C'est un petit massage (très doux), mais un grand soulagement pour l'humanité. Ou comment les huiles essentielles peuvent vous aider à retrouver le mouvement (et le sourire).
Une sciatique, c'est lorsque le nerf éponyme est brusquement comprimé, quelque part vers la colonne, à cause d'un disque intervertébral.

VOS HUILES ESSENTIELLES

Menthe poivrée, eucalyptus citronné, gaulthérie, romarin à camphre…
Dans la mesure du possible, faites un petit mélange avec 2 ou 3 de ces huiles essentielles. Diluez 5 gouttes d'huiles essentielles (une seule huile essentielle ou votre mélange) dans 5 gouttes d'huile végétale, de préférence d'arnica mais, en cas d'urgence, celles d'olive, de colza ou d'amande douce iront très bien.

La menthe poivrée est antidouleur et anesthésiante.
L'eucalyptus citronné est très anti-inflammatoire et antispasmodique.
La gaulthérie est antidouleur, anti-inflammatoire et antifièvre. Elle « chauffe » le muscle localement, ce qui aide à calmer la douleur mécaniquement d'une part, et à faire pénétrer les principes actifs aroma d'autre part.
Le romarin à camphre est analgésique.
L'huile végétale permet de diluer les huiles essentielles et d'éviter une irritation de la peau, surtout si vous faites plusieurs applications dans la journée, plusieurs jours de suite.

VOTRE APPLICATION

Appliquez doucement, lentement, surtout sans appuyer, dans le bas du dos, autour du point d'origine de la douleur, et suivez le trajet du nerf. Renouvelez l'application 5 à 6 fois dans la journée. C'est TRÈS efficace ! Vous pouvez renforcer et prolonger l'efficacité des huiles essentielles en posant une source de chaleur sur la zone que vous venez de masser. Pierres chaudes (des galets chauffés dans une casserole d'eau frémissante), bouillotte, pochette de chaleur… tout est bon pour se sentir mieux.

CONSEILS

Les sciatiques à répétition peuvent être dues à une hernie discale, c'est-à-dire à un disque intervertébral un peu trop « grand » qui a tendance à coincer régulièrement le nerf. Mais l'arthrose, la grossesse, un petit traumatisme (chute…) peuvent aussi être responsables. Ou, encore plus fréquent : la position assise prolongée, un manque flagrant d'activité physique, une mauvaise posture en général, un surpoids et des abdos inexistants. Soit la combinaison classique pour la majorité d'entre nous ! Si vous en avez assez d'avoir mal au dos, commencez par vous demander si vous bougez suffisamment au quotidien : un corps peu musclé est toujours le siège de douleurs répétées.
Consultez en urgence si la douleur est réellement insupportable.

Tous les conseils d'Anne Dufour page 94 dans Rebelle-Santé N°140

N'HESITEZ PAS A CONSULTER LE BLOG http://www.Rebelle-sante.net/

 

 

Afficher toutes les actualités

bandeau images