Association Le Palisson | Nos recettes | Frênette à l'ancienne

Frênette à l'ancienne

La Frênette est encore fabriquée dans certaines régions, Nord, Normandie, Provence... C'est une boisson pétillante, traditionnelle, très ancienne. Facile à fabriquer, ces vertus toniques, dépuratives et rafraîchissantes, ne gâchent rien. Son goût rappelle celui du cidre, de la kombucha... avec une saveur particulière.

Recette pour 20 l de boisson :

Cueillir de préférence les feuilles de frêne en pleine sève, c'est à dire en été.

- 2 kg de feuilles fraîches,
- 20 l d’eau de source extra pure "sans pesticide ou autre trace chimique indésirable" ou eau de pluie filtrée.

Cueillir 2kg de feuilles de frêne.  Si la récolte est facile et le stock de feuilles important, n’hésitez pas à surdoser, vous augmenterez alors la quantité de sève, "gomme de saveur douce et fade qui, dans l'espace d'une journée devient jaunâtres ou blanchâtres, c'est la manne des apothicaires d'antan" donc de sucre, vous produirez une boisson plus alcoolique.

Mettre vos feuilles dans une grande jarre de grès, ou bombonne en verre, ou tonneau sans couvercle.
Si vous avez beaucoup de feuilles, tassez-les, puis couvrez le tout d’eau tiède (40°C) mais pas bouillante pour ne pas détruire les levures et ferments naturels. Recouvrez le récipient d’un linge fin et propre.

Au bout de 24 h brassez la préparation pour faciliter la dissolution complète de la manne ; renouvelez l’opération le lendemain, puis laissez fermenter 5 à 6 jours à température supérieure à 22° C, jusqu’à 10 jours à température inférieure. Enfin filtrez et mettez en bouteilles qui supporte la pression. Cette boisson est bonne à boire à partir du 10ème jour suivant la mise en bouteilles.


Propriétés :
Diurétique, Laxative, Anti-inflammatoire

Indications :

Douleurs articulaires, Goutte, Arthrose.

C'est une des plus efficaces médications populaires contre la goutte, l'arthrite et l'arthrose.

C'est l'un des arbres le plus chargé de Mythes et de symboles. Pour les Grecs, c'est le Frêne qui engendre la race de bronze, fille des Frênes, terrible et puissante. Les Méliades étaient les nymphes du Frêne, elles accompagnaient les Géants. Pour l'Islam Taslent, le Frêne, est l'arbre de la femme par excellence ; elle doit l'escalader pour cueillir les feuilles qui nourriront le bétail. C'est au Frêne qu'elles suspendront des amulettes "qui font battre le coeur des hommes". Il est interdit aux hommes sauf aux forgerons qui pratiquent l'art de la trempe, c'est à dire ceux qui sont maîtres du feu et de l'eau. Mais c'est surtout chez les peuples du Nord que les mythologies s'y réfèrent. Pour les Germains c'est l'Arbre du monde ; le gardien de la pérennité de la Vie. Pour les Scandinaves, c'est Yggdrasil, le grand Frêne, l'Arbre du coursier d'Odin.

 

 

Mon univers bio

 

bandeau images